L’été où nous sommes allés en Islande, nous voulions absolument observer des macareux. Ces magnifiques petits oiseaux au bec coloré sont un symbole islandais incontournable lors de la période estivale.

Notre expérience

Lorsqu’on commence à se renseigner sur l’observation des macareux, le spot n°1 recommandé sont les îles Vestmann. Or, nous n’avons aperçu aucun puffin sur cette île. (voir notre article sur le sujet…) Nous avions tout misé sur ce déplacement, nous l’avions même ajouté à notre itinéraire dans ce but, puisqu’il n’y a rien d’autre à faire sur place !

Après la déception des îles Vestmann, nous avons demandé à des locaux et à d’autres voyageurs de nous indiquer les meilleurs endroits pour observer les puffins. Heureusement, ces lieux se trouvaient sur notre chemin, nous sommes donc repartis plein d’espoir. Ces bons conseils glanés sur le chemin nous ont permis de réaliser l’un de nos objectifs de voyage : observer des macareux.

Comme le prouvent nos photographies, on peut en voir à d’autres endroits et parfois d’assez près. Nous vous conseillons donc de vous rendre hors des sentiers battus, au cœur de l’Islande sauvage, et de découvrir les macareux loin des hordes de touristes.

Spot n°1 : Látrabjarg

Cette falaise se situe dans les fjords du nord-ouest, elle est très connue pour l’observation des macareux. C’est un endroit incroyable, les oiseaux nichent sur la falaise et se trouvent à quelques dizaines de mètre de nous. Pour des raisons de sécurité, il faut ramper sur le sol afin d’éviter de tomber dans un trou et de faire une chute mortelle en bas de la falaise.

Falaises de Látrabjarg (1) - Islande
Falaises de Látrabjarg (1) – Islande

Pour arriver jusqu’à Látrabjarg, il faut absolument avoir un 4×4. Nous avons bien vu quelques voitures classiques mais elles avaient beaucoup de mal à arriver jusqu’au bout de la route et certaines ont fait demi-tour. En effet, la route qui mène jusqu’à Látrabjarg est très chaotique et fatigante. Autant dire que ce n’est même pas la peine de tenter l’aventure avec un camping-car !

Lorsqu’on arrive sur place, il n’y a strictement rien à part cette falaise. On a vraiment l’impression d’arriver au bout du monde ! Il faut marcher un peu pour arriver jusqu’au sommet et profiter de la vue. Tous vos efforts sont récompensés au moment où vous voyez votre 1er puffin !

Macareux (4) - Falaises de Látrabjarg - Islande
Macareux (4) – Falaises de Látrabjarg – Islande

Le site de Látrabjarg a 2 inconvénients : il est très loin de tout et la route est inconfortable. Nous le plaçons tout de même à la 1ère place de notre courte liste car ces inconvénients cachent un avantage indéniable, il y a très peu de monde sur place. Vous avez de la place, vous pouvez profiter de la falaise et faire des photos sans être gêné ou sans gêner quelqu’un. De plus les macareux sont vraiment très proches !

Macareux (3) - Falaises de Látrabjarg - Islande
Macareux (3) – Falaises de Látrabjarg – Islande

Spot n°2 : Borgarfjörður Eystri Höfn

Direction le nord-est pour ce 2ème spot ! Il est plus facile à atteindre que Látrabjarg, la route est beaucoup plus agréable. Après la ville de Borgarfjörður Eystri, il faut continuer la route jusqu’au bout ! Vous arriverez à un petit port interdit aux voitures. Laissez votre véhicule sur le parking prévu à cet effet. Rejoignez à pieds le promontoire d’observation des oiseaux.

Port de Borgarfjörður - Islande
Port de Borgarfjörður – Islande

Depuis le point d’observation, vous pourrez voir des macareux et d’autres oiseaux sur une falaise qui se situe en face. On est un peu loin des oiseaux mais avec un bon objectif il n’y a aucun problème. Il y a aussi une cabane d’observation où vous pouvez utiliser des jumelles, mais il faut payer l’entrée.

Macareux (3) - Port de Borgarfjörður - Islande
Macareux (3) – Port de Borgarfjörður – Islande

C’est ici, que nous avons pu observer nos premiers macareux et nous étions très heureux. Par rapport à Látrabjarg, les oiseaux sont plus loin mais le site est entièrement sécurisé et la route est praticable avec n’importe quelle voiture. Comme à Látrabjarg, il y a peu de monde alors profitez-en !

Macareux (1) - Port de Borgarfjörður - Islande
Macareux (1) – Port de Borgarfjörður – Islande

Spot n°3 : Dyrhólaey et Jökulsárlón

Après notre déception aux îles Vestmann, les Islandais nous ont rassuré et nous ont indiqué Dyrhólaey et Jökulsárlón comme des lieux où nous pourrions facilement observer des macareux.

Jokulsarlon (2) - Islande
Jokulsarlon (2) – Islande

Nous nous sommes rendus facilement sur place, ils sont aux abords de la route 1. Malheureusement, la météo n’était pas avec nous et l’observation des oiseaux était tout simplement impossible. À Dyrhólaey, il y avait tellement de vent que nous ne nous entendions même pas parler et à Jökulsárlón il pleuvait et il faisait très froid. Nous n’avons pas pu explorer les environs… Nous sommes évidemment déçus mais nous ne pouvons pas gagner contre le mauvais temps islandais !

Dyrholaey (2) - Islande
Dyrholaey (2) – Islande

Nous le plaçons tout de même en 3ème position car nous avons rencontré des personnes qui ont pu observer facilement des macareux. C’est donc possible si la météo est de votre côté… Cependant, ces lieux étant beaucoup plus faciles d’accès que les deux il y aura beaucoup de monde avec vous !

Informations pratiques

La période d’observation des macareux est assez courte : de fin avril à mi-août. Soyez sur place durant cet intervalle pour avoir la chance d’apercevoir des puffins.

Pensez à inclure ces spots dans votre itinéraire car vous n’y passerez pas forcément…

Je veux aller !

Vous aussi vous voulez voir des macareux ! N’hésitez pas à nous contacter pour avoir un devis gratuit !

N’hésitez pas à nous demander un devis gratuit !

Conclusion et note

Finalement, nous avons vu des macareux a seulement 2 endroits : Látrabjarg et Borgarfjörður Eystri Höfn mais nous avons réellement adoré l’expérience. On était au bout du monde à observer ces magnifiques oiseaux sans être dérangé par des centaines de touristes. Nous vous conseillons vivement d’inclure ces spots dans votre itinéraire pour voir la facette sauvage de l’Islande. Alors bravez les routes chaotiques et armez-vous de patience pour les longs trajets ! L’observation paisible des macareux, ça se mérite !

Plan d'accès

Publié par Amélie le : 27 février 2019
Dernières modifications le :  27 février 2019
Période de notre voyage :  Photos et informations tirées de notre voyage fin juillet 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here