Les îles Vestmann ont une bonne place dans tous les guides et les itinéraires en Islande. On vous vantera la beauté de l’île mais surtout la présence facile et proche des macareux, ces magnifiques petits oiseaux qu’on voudrait tous observer quand on part en Islande l’été. Autant vous le dire tout de suite, notre arrêt aux îles Vestmann a été une véritable déception !

La traversée

Pour atteindre les îles Vestmann il faut prendre un ferry. Les bateaux en service sont énormes et peuvent transporter des centaines de passagers. Vous pourrez voyager sur le pont et profiter de l’air frais et du paysage ou à l’intérieur s’il fait trop froid ou que vous voulez vous installer plus confortablement.

Vue sur Ellidaey depuis le Ferry pour les îles Vestmann - Islande
Vue sur Ellidaey depuis le Ferry pour les îles Vestmann – Islande

Sachez que la traversée n’est pas de tout repos en fonction du temps qu’il fait. Lorsque la mer est houleuse, vous pouvez ressentir un fort mal des transports.

Les îles Vestmann

Vous ne pourrez vous balader que sur l’île principale, Heimaey. Sa superficie est d’environ 13 km2, pas de quoi se perdre…

Il n’y a que 2 activités à faire : observer les macareux et l’ascension du volcan Eldfell.

Pour l’observation des macareux, il y a plusieurs lieux dont certains depuis les falaises de l’île.

En ce qui concerne le volcan, la balade dure environ 2 heures et vous permettra de voir un beau panorama de l’île.

Notre expérience

Après plusieurs jours de tempête sur l’île principale nous avons pu enfin prendre le ferry pour nous rendre sur les îles Vestmann. Cela faisait 2 jours que nous cumulions des grosses rafales de vent et beaucoup de pluie. Le ferry ne pouvait donc pas traverser. Le jour où les ferrys sont repartis, nous étions vraiment très contents car c’était notre premier jour de beau temps et nous nous réjouissions de voir des macareux.

Vue les îles depuis le Ferry pour les îles Vestmann - Islande
Vue les îles depuis le Ferry pour les îles Vestmann – Islande

C’est avec le sourire aux lèvres que nous sommes montés à bord du bateau. La traversée était assez houleuse et comme je suis sujette au mal des transport, j’ai eu mal à la tête et des nausées tout le long du voyage. J’avais donc beaucoup moins le sourire en mettant un pied à terre…

Munis de notre guide sur le pays nous sommes partis à la recherche des macareux, ces magnifiques petits oiseaux qui vivent en Islande. Nous avons tout d’abord cherché des points d’observation facile mais aucun macareux à l’horizon…

Frustrés, nous avons donc décidé de suivre notre guide et de grimper sur une sorte de plateau qui se terminait en falaises abruptes. Il y a des grosses chaînes et des sortes d’échelles en ferrailles qui sont là pour vous faciliter l’ascension. Sincèrement, il faut tenir la forme et ne pas avoir le vertige pour arriver jusqu’au sommet. C’était plutôt sportif et difficile, voire dangereux à certains endroits.

Accès au plateau au dessus du port - Iles Vestmann - Islande
Accès au plateau au dessus du port – Iles Vestmann – Islande

Arrivés au point culminant, essoufflés mais plein d’espoir nous cherchons les macareux ! Nous les cherchons toujours… Nous n’en avons pas vu un seul. Nous avons au moins pu profiter de la vue imprenable sur l’île et de la tranquillité puisque nous étions les seuls touristes à avoir entrepris cette ascension.

Accès au plateau au dessus du port (2) - Iles Vestmann - Islande
Accès au plateau au dessus du port (2) – Iles Vestmann – Islande

La descente va un peu plus vite mais elle est aussi dangereuse que la montée. Nous regardons notre montre et nous avons le choix entre reprendre le ferry, repartir en Islande pour voir d’autres endroits ou rester et monter au sommet du volcan. Dégoûtés par notre non-expérience d’observation nous décidons de repartir et de « sauver » notre journée. Nous avons posé des questions aux autres personnes sur le ferry et absolument personne n’a réussi à voir des macareux ce jour-là. Alors des macareux sur les îles Vestmann, est-ce un mythe ?

Heureusement, nous avons réussi à voir des macareux ailleurs en Islande !

Informations pratiques

Il y a deux ports qui vous permettent d’effectuer la traversée, l’un est à Þorlákshöfn et l’autre à Landeyjahöfn.

Depuis le port de Þorlákshöfn, il faudra 165 minutes pour atteindre les îles Vestmann, tandis qu’il vous faudra seulement 35 minutes depuis Landeyjahöfn.

Il faut arriver 30 minutes avant l’heure de départ pour que le ferry puisse partir sans retard.

Prévoyez environ ½ pour faire le tour de l’île.

Je veux y aller

L’Islande vous attire ? Vous souhaitez profiter de ses merveilles naturelles ?

N’hésitez pas à demander un devis gratuit.

Conclusion et note

Malheureusement, les îles Vestmann nous ont beaucoup déçu. Nous avions fait la traversée uniquement pour observer des macareux et donc nous avons l’impression d’avoir perdu notre temps et notre argent. En plus, il n’y a pas vraiment d’autres activités dans ces îles. Notre ascension était difficile mais nous a tout de même permis de profiter d’un superbe panorama. Nous vous déconseillons de vous rendre des ces îles sauf si vous avez beaucoup de temps et beaucoup de chance !

Plan d'accès

Publié par Amélie le : 19 février 2017
Dernières modifications le :  19 février 2017
Période de notre voyage :  Photos et informations tirées de notre voyage fin juillet 2017

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here